Brèves et Recettes du Globe Cooker, le nouvel ouvrage de Fred Chesneau

  •  
  •  
  •  
  •  

Breves-et-recettes-du-globe-cooker-Fred-Chesneau

Fred Chesneau, le célèbre cuisinier Globe-Cooker vient de sortir un nouveau livre dénommé « brèves et Recettes du Globe Cooker »

J’ai connu Fred Chesneau, dit Le Globe-Cooker, dans l’émission les Nouveaux Explorateurs diffusée sur Canal+. J’aime beaucoup le côté avenant de l’explorateur et surtout son sourire : pouvez-vous me citer une émission où il n’arbore pas un sourire jusqu’aux oreilles???! J’admire ses capacités à rencontrer l’autre, quel que soit le pays dans lequel il voyage, à s’intégrer et se faire inviter dans les cuisines des autochtones et à leur faire dévoiler quelques secrets de cuisine traditionnelle.

Par ses valeurs de partage, Fred Chesneau nous invite au voyage et nous fait découvrir des produits des plus exotiques. J’admire aussi sa capacité à tout goûter, y compris quand c’est un peu compliqué (j’ai en tête l’huître géante qu’il a mangée sur le marché au gros aux poissons de Sapporo dans les Nouveaux Explorateurs au Japon : comme il le dit après la « dégustation », il est là pour explorer, mais c’est quand même un peu « too much » !)

On m’a offert il y a quelques années la Valise du Globe-Cooker proposant 75 formidables recettes de 6 pays différents (Danemark, Inde, Italie, Maroc, Japon, Thaïlande) qui m’a conquise. Elles sont à la fois originales, mais toujours simples à réaliser car très bien expliquées. Grâce à ces livres, j’ai fait de belles découvertes et la cuisine du monde a pris une plus grande place dans mon quotidien.

la valise du globe-cooker

 

Aux origines du livre

A l’origine, les Brèves et Recettes du Globe-Cooker, c’est 14 petites émissions TV qui furent diffusées sur, feu, la chaîne Cuisine+ avec une mise à l’honneur d’un produit et la réalisation d’une recette dans l’atelier parisien du cuisinier. Fred Chesneau a souhaité aller plus loin en réalisant un livre reprenant ce concept, mais en décidant de s’affranchir d’une maison d’édition. Il a alors proposé en novembre 2014 à ses fans (dont je fais partie !) de devenir éditeurs de l’ouvrage en passant une pré-commande avant le février 2015 ! Et, il y a autant d’éditeurs que d’exemplaires existants du livre, soit 2 183 en juin !

Voici le teaser qui m’a convaincue :

Bref, ça parle cuisine et voyages, je n’ai pas mis beaucoup de temps à être séduite par le concept ! J’ai donc commandé le livre pour Noël et j’ai eu le plaisir de le recevoir dans ma boîte aux lettres le 10 juillet dernier après 7 longs mois d’attente ! Comme chaque participant, j’ai eu la satisfaction de trouver mon nom inscrit, accompagné du drapeau français dans le générique !

Dans le livre, il présente 30 produits et 30 recettes. J’aime beaucoup le côté rédactionnel de la fiche produit où Fred Chesneau met sa touche d’humour habituelle et nous dévoile l’histoire des plats, des aliments et nous fait part de diverses anecdotes. Tout ceci associé aux recettes toujours bien rédigées par ses soins.

Qui sait que le hamburger vient en réalité d’Asie centrale ? Que la glace existait déjà chez les perses sous forme de sorbet et que ce sont les chinois qui ont inventé la crème glacée ? Qui sait comment le croissant est arrivé en France ? Que les pâtes ne sont pas italiennes mais chinoises ? Ou encore que le kiwi était auparavant connu sous l’appellation « groseille de Chine » et a changé de nom pour des raisons politiques et marketing ? 

Fred Chesneau

Détails techniques

  • 30€, mais c’est déjà un livre collector !
  • 144 pages
  • 30 brèves et 30 recettes
  • une bonne dose d’humour

 

Test de la Recette sri lankaise du Panier du Pêcheur – version Graine de Cuisine

panier du pêcheur

J’avais bien hâte de tester une première recette de mon livre, et j’ai choisi le Panier du pêcheur. Pourquoi celle-ci ? Tout simplement parce que la photo me semblait bien alléchante ! Le produit associé à cette recette est la cannelle. On y apprend que l’épice a déclenché bien des querelles et convoitises à travers les siècles, qu’elle était déjà utilisée par les égyptiens lors de l’embaumement des corps et surtout qu’elle est toujours cultivée de père en fils de façon exclusivement manuelle !

C’est une recette intéressante car Fred nous apprend à réaliser notre propre poudre de curry, faite maison. J’ai dû adapter légèrement la recette, faute d’avoir trouvé tous les ingrédients (pas de pétoncles fraîches, pas de feuilles de curry, pas de bâton de citronnelle et pas de cardamome). Pas facile de tout trouver quand on habite en province… La recette adaptée correspond plus à un curry de crevettes, et la présentation n’est pas aussi jolie que celle de Fred, mais peu importe, c’était excellent malgré ces petits aménagements !

mon panier du pêcheur

Ingrédients pour 6 personnes

  • 900g de crevettes décortiquées (Fred Chesneau propose de les prendre crues, j’ai personnellement opté pour des crevettes roses fraîches)
  • 1 gros oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à café bombée de gingembre frais râpé
  • 400mL de lait de coco
  • huile d’olive, sel, poivre
  • jus d’1 citron vert
  • riz basmati

Pour la poudre de curry maison :

  • 1 cuillère à café bombée de curcuma
  • 1 bâton de cannelle
  • 6 graines de cardamome verte
  • 1 cuillère à café rase de graines de coriandre
  • 1 cuillère à café rase de graines de cumin
  • 2 étoiles d’anis étoilé
  • 5 petits piments séchés

Préparation de la poudre de curry

poudre de curry maison

Dans un wok, sur feu moyen, torréfiez les épices pendant quelques minutes.

Réduisez-les en poudre à l’aide d’un mortier et d’un pilon. Réservez.

Préparation du plat

  1. Hachez finement l’oignon, les gousses d’ail et la citronnelle.
  2. Faites chauffez l’huile d’olive dans une sauteuse. Faites-y dorer l’oignon sur feu moyen pendant 5 minutes jusqu’à ce qu’il soit doré. Ajoutez l’ail, le gingembre et prolongez la cuisson 2 minutes en remuant.
  3. Ajoutez une cuillerée à soupe bombée de votre poudre de curry maison, puis le lait de coco. Dès que le mélange revient à ébullition, baissez le feu et laissez mijoter pendant 2 minutes.
  4. Incorporez les crevettes et prolongez la cuisson 2 minutes sur feu vif. Coupez le feu.
  5. Ajoutez le jus de citron vert. Rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre.

Dressage

L’idéal est de servir dans des noix de coco ouvertes, comme suggéré dans le livre. Je n’ai pas eu la possibilité de le faire, je suis donc restée sur la proposition traditionnelle de dressage dans des bols individuels. En revanche, je retiens l’idée et le mariage avec des copeaux de noix de coco fraîche doit être excellent !

 

Mon avis :

J’ai été tout à fait convaincue par ce plat aux multiples saveurs que je cuisinerai de nouveau avec plaisir. La dégustation vous garantit un voyage en Asie du Sud ! La prochaine recette que je testerai sera surement la cassolette des Cyclades. J’adore les produits grecs qui la composent et je sais que c’est un pays que chérit l’auteur.

Prochaine découverte que j’aimerais tant faire : participer à un atelier chez Fred Chesneau à Paris !!! Je l’imagine avoir à cœur de transmettre sa passion dans une ambiance ultra conviviale. Je pense qu’il est de nature à rendre à l’aise chacun de ses stagiaires, ça doit être une très belle expérience !

Et vous, votre nom fait-il également partie de la liste des éditeurs ? Avez-vous déjà eu la chance de participer à un cours de cuisine chez Fred Chesneau ?


  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

+ 65 = 68